Le concept des challenges "Elevator Pitch"


10 à 15 personnes prennent la parole à l'occasion d'une soirée, généralement organisée de 18h à 20h, et sont évaluées en public par des spécialistes de la prise de parole en public (habituellement des membres dirigeants de l'association Toastmasters), soit une séquence de 40 à 50 minutes (2 minutes maximum par orateur et 2 minutes pour chaque évaluation).

 

Chaque "challenger" dispose de 30 secondes à 2 minutes maximum (chronomètre en main !) pour se présenter, selon la technique de l’elevator « pitch " présentée par Christine Morlet, conférencière professionnelle, ou Véronique Leroy, Conférencière spécialiste du client satisfait, en début de soirée.

 

Ci-dessous, quelques conseils aux futur(e)s participant(e)s (merci de transmettre rapidement vos coordonnées par email en précisant si vous souhaitez faire partie des "challengers" ou être dans le public.



Les 9 qualités d'un bon "Elevator Pitch"


  1. Concis. Il doit contenir aussi peu de mots que nécessaire, mais pas moins.
  2. Clair. Bannir les mots "parasites" et les acronymes compliqués ; votre grand-mère doit comprendre le concept global que vous expliquez.
  3. Intéressant. Vous devez expliquer le sujet dont vous avez la solution.
  4. Crédible. Vous devez expliquer pourquoi vous et votre solution êtes les plus à même de résoudre la question évoquée.
  5. Conceptuel. Vous n'avez pas de temps à perdre, alors il faut rester à un niveau général, ne pas partir dans des détails inutiles.
  6. Concret. Votre présentation doit être aussi spécifique et tangible que possible. Ne brassez pas du vent pour rien !
  7. Consistant. Toute votre présentation doit converger vers un message unique.
  8. Personnalisé. Pour être efficace, la présentation doit être étudiée en fonction des préoccupations spécifiques de vos interlocuteurs.
  9. Ciblé. Dans ces situations, vous n'êtes pas face à un auditoire avec vos diapositives « PowerPoint » (que vous lisez en général, ce qui est également une erreur). Vous devez prévoir une métaphore visuelle pour présenter votre sujet.

Une fois que vous aurez réussi à éveiller l'intérêt de vos interlocuteurs, vous pourrez toujours proposer de leur présenter votre sujet d'une manière plus formelle, en vous appuyant sur des données factuelles. (Les chiffres, et les détails pratiques ça rassure, mais seulement une fois qu'on est convaincu de la pertinence du sujet !)

 

Ce qui est intéressant dans cette démarche, c'est qu'il est toujours utile de synthétiser ses pensées.

 

L'idée du "Elevator pitch" est facile à comprendre, car elle donne un but facile à visualiser : comment faire passer un message, comment vendre un produit, comment présenter un projet, en moins de 2’ !

 


Le "Speed Meeting Business"

Lors de chacunes de nos dernières soirées, lorsque j'ai posé la question : "y a t'il dans cette salle, des personnes qui offrent des compétences ?", 20 mains se sont levées...

 

Puis j'ai posé la question : "Y a t'il des personnes qui recherchent des compétences dans cette salle ?", Il y alors plus de 20 autres mains qui se sont lévées...

 

J'ai alors pensé tout naturellement qu'il fallait absolument donner l'opportunité à ces personnes de faire connaissance...

 

C'est pourquoi, une session de "speed meeting dating business" se déroule immédiatement après le challenge "Elevator Pitch" !

 

 


Speed-meeting : un speed-dating version business qui fait fureur

Le principe est simple : il est calqué sur celui du speed-datings, ces rencontres amoureuses en quelques minutes chronos... Vous remplacez l'amour par le business et vous obtenez le speed-meeting. Des rencontres entre chefs d'entreprise.

 

Succès garanti chaque fois : une centaine de personnes (étudiants, offreurs de compétences, demandeurs d'emploi ou chefs d'entreprise) - le plus souvent jusqu'à cent cinquante - du secteur industriel ou des services à l'industrie se déplacent pour se rencontrer.

 

Ils ont dix minutes montre en main. Entre la valse des plateaux de petits fours et les coupes d'apéritif, les groupes se forment spontanément, qui ne prennent même pas la peine de s'asseoir.

 

« Le principe c'est qu'on ne choisit pas son interlocuteur, ça se passe debout, de façon très conviviale. Le but étant que des personnes qui ne se rencontrent pas forcément apprennent à faire connaissance et forment des partenariats. »

 

Les séances de speed-meeting durent trois quarts d'heure. Peut suivre un « dîner d'affaires » si affinités...


Pour connaître les prochain rendez-vous dans votre ville, cliquez ici.

 

Comme pour le speed-dating, des liens auront peut-être été créés depuis la précédente réunion. Des mariages peut-être pas, mais au moins un emploi à la clé pour certains et des collaborations fructueuses.